L’ultraportable tout-en-un Schneider, à moins de 300 €.

Nouveau PC ultraportable tout-en-un Schneider, à moins de 300 €.

Le constructeur Schneider vient de sortir un PC tout-en-un de 24 pouces à moins de 300 €. Le tout-en-un Schneider embarque une configuration très modeste et juste suffisante.

  • Processeur Intel Celeron B3350
  • Mémoire 4 Go
  • Chipset graphique
  • Ecran 23,8 pouces Full HD
  • Disque dur 32 Go
  • Lecteur optique NA

Une dalle de 23,8 pouces (60,5 cm) aux contours  discrets et très sobres occupe la façade et vous donne l’impression de vous trouver face à un moniteur par la finesse de sa silhouette, car tous les composants du PC sont installé à l’arrière. L’image de la dalle est bien mise en valeur dans son cadre très fin.

A l’arrière du produit, on découvre un panneau en plastique qui accueille l’ensemble de la connectique, une grille d’évacuation pour la chaleur, deux haut-parleurs, ainsi qu’une trappe qui dissimule un port Sata, qui permet d’ajouter facilement un disque dur ou un SSD au format 2,5 pouces.

La connectique s’avère assez complète : 2 ports USB 2, 2 ports USB 3, 1 port Ethernet, 1 sortie HDMI (pour y connecter un second écran), une sortie casque, une entrée micro. Notez l’absence d’un port jack et d’un port USB sur les côtés ou en façade.

Le processeur Intel Celeron peu gourmand et dépourvu de carte graphique dédiée, ce tout-en-un consomme peu et ne chauffe quasiment pas. (En veille, 0,3 W jusqu’à 22 W lors de la lecture d’une vidéo en Full HD. Notez que ce PC est totalement silencieux.

L’ordinateur, vendu démonté, est dépourvu de clavier et de souris ! il vous appartient de fixer son pied en métal par ses deux vis. Notez que l’écran peut s’incliner légèrement vers l’avant ou vers l’arrière mais ne comporte pas de réglage en hauteur.

En conclusion…

  • Connectique entièrement à l’arrière.
  • Seulement 32 Go de stockage.
  • Haut-parleurs de très mauvaise qualité.
  • Fourni sans clavier ni souris.

Le disque dur de 32 Go risque de poser problème avec Windows 10 Famille installé qui ne laisse que 10 Go libres. Les mises à jours futures seront difficile, voire impossible à moyen terme. Même remarque pour stocker des fichiers volumineux. L’ajout d’un disque dur ou d’un SSD, via le port Sata à l’arrière, deviendra vite indispensable. Cela implique un budget supplémentaire, mais aussi une réinstallation complète du système d’exploitation !

Liens pour en avoir plus :

https://www.lesnumeriques.com/ordinateur/schneider-tout-en-scai0242ala-p44549/test.html

Une souris et des hommes… partageons une même passion!