Nouvelle mémoire vive universelle en préparation.

Une nouvelle mémoire non volatile…

Les ordinateurs utilisent deux types de mémoire: la mémoire vive, ou RAM, qui représente la mémoire de travail et une mémoire de stockage de type disque dur et Flash. La première est très rapide, mais aussi très volatile, et doit d’être constamment rafraîchie pour ne pas être perdue. La seconde conserve les données lorsqu’elle n’est pas alimentée, mais est beaucoup plus lente. Un groupe de chercheurs de l’université de Lancaster en Angleterre vient de publier un article sur IEEE.org qui détaille les propriétés d’une nouvelle mémoire qu’ils ont mis au points. La RAM non-volatile, ou NVRAM utilise les propriétés quantiques d’une structure à triple barrière à effet tunnel résonnant.

Une mémoire très rapide et de très basse consommation

La NVRAM fonctionne très rapidement avec un cycle de 10 nanosecondes, similaire au cycle de la DRAM habituellement utilisée. Elle est non-volatile et la lecture ne détruit pas les données, par conséquence il n’y a plus nécessité de rafraîchir le contenu. La mémoire fonctionne avec un voltage beaucoup plus bas que celle des mémoires Flash, ce qui réduit de plud de 50 % sa consommation en énergie.

Les chercheurs ont baptisé leur découverte ULTRARAM, et la prochaine étape sera de trouver un doctorant leur permettant de développer leurs travaux, notamment pour la mise à l’échelle de leur innovation et la possibilité de créer des matrices pour des gravures sur silicium. Ce n’est qu’ensuite que l’on pourra envisager une intégration prochaine dans nos objets du quotidien.

Une mémoire vive universelle en préparation

Le but des chercheurs de Lancaster est de créer un support de mémoire capable d’accéder instantanément aux données comme la mémoire vive, mais aussi de les conserver comme un disque dur.Un fonctionnement plus rapide et des économies électriques importantes

Les chercheurs exploitent des propriétés de la physique quantique. Dans cette nouvelle invention, les données ne sont pas détruites lors de la lecture, à l’inverse de la mémoire vive. Une telle avancée est une révolution dans le milieu informatique. On pense quelle pourrait réduire d’un cinquième la consommation électrique des centres de données et permettre aux futurs ordinateurs de ne plus avoir besoin d’un temps de démarrage. De ce fait, nos machines pourraient basculer instantanément dans un état de veille prolongée, et en sortir tout aussi rapidement.

De son côté IBM fait un pas de plus vers une mémoire universelle avec la PCM. (pour phase change memory).

La PCM est une mémoire à changement de phase combinant la vitesse et l’endurance de la DRam avec le faible coût de production de la mémoire flash. C’est la aussi, un pas important vers la création d’une mémoire universelle qui doperait les performances de l’informatique grand public et professionnelle.

IBM Research grâce son avancée nous promet d’avoir dans un avenir proche des smartphones et des ordinateurs qui démarrent en quelques secondes, des algorithmes d’intelligence artificielle beaucoup plus rapides, des bases de données entières stockées en mémoire et accessibles presque instantanément.

C’est pour quand ?

Le PCM existe sous deux formes, vitreuse et cristalline. La lecture de l’information se fait en mesurant la différence de résistivité entre les deux formes, ce qui indique si la cellule mémoire contient un 0 ou un 1. IBM envisage que cette PRam puisse être utilisée comme source de stockage unique ou encore dans des configurations hybrides en conjonction avec de la mémoire flash.

Un deuxième scénario existe dans lequel la PRam jouerait alors le rôle d’un cache ultra rapide, ce qui permettrait un accès à l’information à très haute vitesse. Un pas important vers la création d’une mémoire universelle susceptible de remplacer les mémoires flash, Ram et les disques durs. Pour autant, IBM ne s’avance pas encore sur une date de commercialisation. C’est le professeur Haris Pozidis qui dirige les travaux sur la mémoire non volatile pour IBM Research à Zurich (Suisse).

Une souris et des hommes… partageons une même passion !