Dépannage : L’électricité statique.

depann  Dépannage

punaize  Problème :

A la suite d’un petit problème vous avez ouvert votre UC pour vous assurer des connexions des nappes, des cartes sur les slots, du positionnement des cavaliers puis votre micro est tombé en panne.
“C’est probablement dû à de l’électricité statique” vous a déclaré votre réparateur.

punaize  Solution :

punaize  Qu’est-ce que l’électricité statique ?
C’est un courant de surface qui peut atteindre quelques milliers de volts avec un faible ampérage, mais ça suffit pour détruire les composants électroniques qui y sont très sensibles. Surtout les composants CMOS dit de surface, en nombre important sur les cartes mères et diverses cartes qui y sont connectées.

punaize  Les causes.

Un temps sec, chaud où froid, le frottement de deux matériaux comme les tissus synthétiques (vêtements, moquette …etc…), la laine, la bakélite, la corne, le caoutchouc synthétique, le vent sur le sable, sur une caisse de voiture …etc…

punaize  Les remèdes préventifs.

– Dans les pièces moquettées en synthétique :

  • Installation d’un générateur d’Ions négatifs.
  • Installation d’un hygromètre et d’un humidificateur.
  • Préférez les semelles de cuir plutôt que les semelles synthétiques.

– Sur le secteur 220 volts, surtout ne pas utiliser les adaptateurs bipolaires avec les prises tripolaires munies d’une fiche de masse.
– Touchez le carter métallique de la main avant d’introduire quoi que ce soit (même vos mains) dans un appareil électronique (micro, lecteur de CD, de K7 …etc…) et veillez à ce qu’il soit bien relié à une prise avec terre réelle.
– Si vous devez intervenir dans votre micro (par exemple pour y mettre une nouvelle carte) :

  • Touchez le carter métallique de la main avant toute autre opération pour vous décharger d’une éventuelle électricité statique.
  • Après avoir arrêté le micro, déconnectez les divers branchements arrières (haut-parleurs, imprimante, modem …etc…) sauf la prise d’alimentation qui possède une mise à la terre.
  • Reliez votre poignet gauche à la masse du micro par un bracelet conducteur relié à une tresse métallique (dite de masse) d’environ 60 cm de longueur. Cette tresse sera munie à l’autre extrémité d’une pince crocodile à fixer sur la masse du châssis du micro.
  • Débranchez alors la prise d’alimentation.
  • Saisissez l’enveloppe protectrice de la carte avec la main droite et prenez la carte avec la main gauche puis faites ce que vous avez à faire sans enlever la tresse métallique.

C’est certain, ce sont des précautions maximales (du pinaillage ?) mais la vie de votre carte où de tout autre composant de votre micro (y compris le processeur) en dépend !

Dernier conseil pour les personnes occupant une habitation relativement récente (- de 30 ans) : veillez durant l’été à ce que le piquet de terre soit bien planté dans un sol humide. Vos encadrements de portes métalliques y sont reliés, au moins dans les sanitaires (à vérifier).

punaize  Quelques expériences à tenter hors électronique et par temps très sec :

  • Connaissez-vous les interrupteurs à “touch-control” ? On touche, l’électronique détecte soit par phénomène de condensateur, soit par électricité statique et la lampe s’allume par un thyristor piloté.
  • Un soir d’hiver par froid sec, revêtez un pull synthétique, frottez sur votre poitrine les ballons qui ont servi à égayer la soirée de Noël et collez-les sur un mur, au plafond. Ils peuvent tenir ainsi toute une nuit ! Au bout d’un certain temps, ils sont couverts de tous les poils de moquette, de cheveux et autres poussières.
  • A ce stade, choisissez le plus gros ballon collé au plafond et plein de poussières sur sa surface. Mettez vos mains de chaque coté, très près mais sans toucher le ballon. Vous devriez voir très rapidement la couche de poussière se déplacer en volutes à la surface du ballon (en flottant sur sa surface). Très impressionnant, mais ce n’est pas de la magie ! L’électricité statique est un courant qui se déplace en surface.
  • Toujours par temps sec, passez un peigne plusieurs fois dans vos cheveux et tenez ce peigne à 3 cm au-dessus d’un cendrier : effet garanti. Même de très petits bouts de papier à cigarette font des aller et retour rapides entre le peigne et le cendrier.
  • Expérience scolaire : un morceau de sureau suspendu au bout d’un fil, on frotte une baguette de bakélite sur une manche en laine et on l’approche du morceau de sureau. Effet d’aimant garanti.

Il y a bien d’autres expériences de ce type pour mettre en évidence l’électricité statique est le plus grand fléau pour nos appareils électroniques, juste après la foudre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une souris et des hommes… partageons une même passion !